Redout, le jeu offert par Epic Games et qui marche pas…

Publié le 10 Juillet 2022

J’avais déjà joué à la version de démonstration de Redout sur Steam et j’avais trouvé l’expérience plutôt sympathique à l’époque même si j’avoue sans honte ne pas être très doué sur ce type de jeu.

Pour faire très vite, disons que Redout est un jeu d’arcade dans lequel on participe à des courses futuristes ultra rapides à bord de vaisseaux tout juste capables de léviter à quelques centimètres au-dessus du sol et ce, au travers de nombreuses courses disséminées aux quatre coins de la galaxie. Cool...

Si vous avez connu la saga wipEout (Psygnosis) sur Playstation ou sur d’autres plateformes, vous voyez de quoi je parle.

Mais ce n’est pas ce qui m’occupe aujourd’hui.

Comme beaucoup, j’ai voulu profiter de ce jeu si gracieusement offert par l'Epic Games Store en mai dernier et le fait est qu’une fois installé et lancé, je n’ai jamais atteint la page de menu… non mais en lieu et place de ce fameux menu j’ai eu droit à un formulaire me demandant la permission de partager mes données personnelles ainsi que ma liste d'amis même si j'en ai pas, avec l’éditeur.



Utiliser Redout : Enhanced Edition avec votre compte Epic Games


Alors, merci de me le demander gentiment mais non merci, j’ai déjà tout ce qu’il me faut à la maison. Donc je clique sur NON d'une manière assez jouissive je dois le concéder et là, et bien il ne s’est plus rien passé du tout ou presque puisque dans l'url de la page web j'ai remarqué une erreur volontaire ou pas, ça je ne le sais pas.

Redout : Enhanced Edition avec votre compte Epic Games - erreur


Si de votre côté, vous avez cliqué sur oui et que le jeu à fonctionné, merci de me tenir informé ! ^^

*** Mise à jour : en installant d'autres jeux, je me suis rendu compte que ce message confirme seulement l'annulation de la procédure de partage des données. Donc cela n'a rien à voir avec le fait que le fait que Redout ne se lance pas. ***


Heureusement, Google étant mon meilleur ami, j’en ai profité pour faire une petite recherche sur la toile. Bon, c’est vrai que j’avais initialement prévu de me détendre un moment devant un jeu d’arcade correct mais bon au final, j’ai passé un peu plus de mon temps si peu précieux à faire ce que j’assimile à un travail. Ce n’est pas comme si je ne passais pas suffisamment de temps devant un écran et un clavier au boulot…

Alors, je suis bien tombé sur quelques posts traitant du sujet mais aucune solution à l’horizon. Depuis, j’ai testé d’autres mises à jour du jeu sur l'EGS en misant sur un hypothétique correctif mais nada. Donc pour eux j'imagine que c'est normal et absolument pas contraire au RGDP. Ou peut-être que je suis le seul a avoir cliqué sur REFUSER.

Aujourd'hui encore, je réponds NON au risque de passer pour un gros C. Et en réponse on m’envoie joyeusement me faire F. Mais alors pourquoi prendre la peine de demander la permission dans ce cas ?

Ce n’est pas grave, c'est l'jeu ma pauvre Lucette. Mais je ne suis pas naïf, je sais bien que rien n’est jamais réellement gratuit dans la vie et surtout, je connais la valeur de nos données personnelles pour ceux qui savent en tirer profit. Pas grave je vous dis. Je ne l’ai pas payé ce jeu mais je n’ai pas pour autant été rémunéré pour le temps passé à rechercher une solution fonctionnelle à un problème que je n'ai pas causé… Je n’ai pas non plus reçu le soutien psychologique que j'escomptais pour faire face à la frustration que j’ai endurée tout du long… alors oui, j’exagère un peu mais cette expérience malencontreuse avec Redout n’est qu’un exemple du calvaire que nous devons tous gérer au quotidien avec les jeux vidéos en ligne et les nouvelles technologies en général… Avec les cartouches de jeu Nintendo SNES, SEGA Megadrive ou NeoGeo pour ne citer que ces consoles, on n'avait pas à se soucier des connexions en ligne et des mises à jour foireuses presque quotidiennes. En cas de problème, on se contentait de souffler frénétiquement sur les broches de la cartouche même si cela ne servait pas à grand chose et puis c'est tout. Enfin bref, tout cela pour dire que pour un informaticien de métier, c’est déjà le bordel alors pour madame Michu, vous imaginez ? c’est mort…

Et pour finir, j’ai une petite pensée pour tous ceux et celles qui ont acheté le jeu puis l'ont téléchargé avec une bande passante de M et qui, tout comme moi, n’ont pas souhaité dévoiler la couleur de leur slip à l’éditeur même si au final, nous n’avons bien entendu rien à cacher.

J'aime ou J'aime Pas


Soyez-le premier à poster un commentaire


Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Copyright © 2006-2022 DIVERTISSEZ-VOUS.com. Tous droits réservés.